Musique Chants et Anachids – Ibn Al-Qayyim

3.50

Par Ibn Qayyim Al Jawziyya (Grand savant de l’islam et élève de Ibn Taymiyya).

Il existe certaine question en Islam qui, pour certains, peuvent paraître anodines, sans importance. Ainsi en est il pour le chant et la musique. Pourtant, nombreux sont ceux qui rythment leurs journées à l’écoute des derniers tubes à la modes. Où, à défaut, de ces chants religieux dits “anashids islamiques”!? En fait, on ne sait pas trop: c’est toléré, déconseillé… Chacun y va de son avis.

Et vu l’importance et les proportions atteintes, il paraissait opportun de faire la plaine lumière sur ce sujet. A travers ces études, l’auteur cite les preuves du Coran et de la Sunna de même que les avis des quatre imams et des savants reconnus par tous. Après avoir lu ces paroles, chacun pourra, en pleine connaissance de cause, adopter un avis par lequel il sera convaincu.

Catégorie :

Musique Chants et Anachids – Ibn Al-Qayyim

Musique Chants et Anachids dont l’auteur n’est autre que Ibn Al-Qayyim.

Abu ’Abdullah Shamsud-Din Muhammad ibn Abî Bakr bin Ayyub. Plus connu sous le nom de Ibn Al Qayyim al-Jawziyya, parfois abrégé Ibn al-Qayyim, est un célèbre imam, philosophe, savant, chercheur, ouléma, juriste et poète musulman sunnite d’origine arabe. Apparenté au madhhab hanbalite, né le 

Le surnom d’al-Jawziyya lui vient de son père, Abî Bakr bin Ayyub, juriste sur les questions d’héritage et homme de science, qui était le directeur de l’école Al-Jawziyya, école théologique islamique se situant à Damas.

Retrouvez aussi sur notre site l’excellente et très connue oeuvre du même auteur: “La médecine prophétique.”

 

Dans le Coran

– Allah a dit dans la sourate Louqman n°31 verset 6 (traduction rapprochée du sens du verset): « Et parmi les gens il y en a qui, dénués de science, achètent de plaisants discours pour égarer hors du chemin d’Allah et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant ».

D’après Abou Sahba, le compagnon ‘Abdallah Ibn Mass’oud (qu’Allah l’agrée) a dit concernant ce verset: « Je jure par Allah qu’il s’agit de la musique ».
(Rapporté par Al Hakim dans son Moustadrak n°3599 qui l’a authentifié et l’imam Dahabi l’a approuvé. Il a également été authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha vol 6 p 1017)

 

Dans la Sounna

D’après Abou Malik Al Ach’ari (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il y aura des gens dans ma communauté qui vont rendre licite l’adultère, la soie, le vin et les instruments de musique ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5590)

D’après Nafi’: ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père) a entendu un instrument de musique.
Alors il a mis les doigts dans ses oreilles et s’est éloigné du chemin.
Il m’a dit: Ô Nafi’! Est ce que tu entends quelque chose?
J’ai dit: Non.
Alors il a enlevé les doigts de ses oreilles et a dit: J’étais avec le Messager d’Allah (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) lorsqu’il a entendu une chose comme celle-ci et il a fait comme je viens de faire.
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°4924 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud)

 

De nombreux autres livres sont disponibles dans notre boutique en ligne Nabilshop.fr notamment dans la catégorie livres adultes.

Informations complémentaires

Poids 0.1 kg